full screen background image
NL | FR | EN

L’eau résiduaire





Le traitement des eaux résiduaires

La coagulation et la floculation sont des étapes importantes dans le traitement des eaux résiduaires pour l'abattement des matières en suspension (MES), de la demande chimique en oxygène (DCO), des colloïdes et d’autres pollutions dans les procédés biologiques et physico-chimiques.
Le choix du floculant adapté est extrêmement important pour une floculation idéale et dépend fortement du type  d’eau résiduaire. Les caractéristiques de la charge polluante déterminent le type de charge du produit de traitement à mettre à œuvre  (anionique ou cationique) tout comme la combinaison entre la densité de charge et le poids moléculaire du polymère pour obtenir les meilleurs résultats. En raison de ces différentes propriétés, il y a des milliers de polymères différents. Pour déterminer le floculant qui donne les meilleurs résultats, nous travaillons par des  jar test sur site ou en laboratoire.

Les produits de la série 900 constituent notre gamme pour le traitement des eaux résiduaire.


AQUATREAT 912, la solution pour l'abattement des bactéries filamenteuses

Certaines bactéries gram positives (surtout les bactéries filamenteuses) comme Nocardia et Microthrix, peuvent neutraliser l'interface eau / air par leur surface cellulaire hydrophobe. Ces bulles de gaz stabilisées, entouré d'une couche de boues et de bactéries filamenteuses, remontent à la surface de l’eau et forment une (plus ou moins épaisse) écume. Le nombre de bactéries filamenteuses dans l’écume est donc souvent plus important que dans les boues en suspension. La formation de cette mousse peut causer différents problèmes dans le bassin d'aération et de décantation. Certains facteurs comme les variations de la pollution et la présence d'huiles et de graisses peuvent stimuler le développement des bactéries filamenteuses, en particulier dans les systèmes dits à faible ou très faible charges.

 

AQUATREAT 912 a une efficacité prouvée sur les problématiques liées au foisonnement des bactéries filamenteuses (mauvaise décantation) et les phénomènes de moussage sur les installations de traitement des eaux usées domestiques, causées par Microthrix, Nostocoida, Nocardia et autres Actinomycètes.

Aquatreat est propriétaire de cette formulation unique développée depuis fin de 2004.
La densité de charge élevée de l’AQUATREAT 912 (cationique - forte charge) permet une floculation intensive de la boue activée et des filaments surnageants. De plus, AQUATREAT 912, dans la majorité des cas, permet d’obtenir une diminution de l'indice du volume de boues.
Pour un fonctionnement optimum de l’AQUATREAT 912, il est essentiel que le produit soit bien mélangé à la boue flottante et surnageante.


Le dosage doit être déterminé en jar test. En fonction de l’application AQUATREAT 912 peut être dosé en produit pur de 20 à 500 ppm sur le débit de l’eau usée entrant ou en dilution à 1/10 en pulvérisation sur la boue flottante à la surface de l’eau via le bras du décanteur.
AQUATREAT 912 n’est pas un produit dangereux et ne contient pas de métaux lourds: pas d’apport de pollution complémentaire vers l’eau traitée ou les boues issues du procédé épuratoire, contrairement aux solutions classiques telles que le PAX, le polysulfate d'aluminium ou le chlorure ferrique-sulfate d'aluminium.

Cliquez ici pour un lien vers  les fiches technique et les fiches de données de sécurité de nos produits.


© International Aquatreat Co. bvba   Industriezone B122 Nieuwlandlaan 40/42 Belgium-3200 Aarschot    Tel +3216562121